Rosie Valland

 

Accompagnée de ses 2 musiciens, Rosie Valland s’inspire des codes de la pop, les remanient et se les approprient pour mettre en scène Emmanuelle, un spectacle à son image : entier, sans compromis mais lumineux. Ses mélodies rythmées et accrocheuses n’enlèvent rien à la force des propos, les airs sont décomplexés et profonds. Il en résulte un mélange parfait entre lucidité et légèreté, dans un spectacle qui nous prouve que l’on peut lâcher notre fou et réfléchir. Alors, plongeons à corps perdu dans la proposition de Rosie et d’Emmanuelle. Dansons !

 

Biographie:

 

L’autrice-compositrice-interprète Rosie Valland crée une pop mélodieuse, dansante et alternative. Elle étudie la musique à l’École internationale de la chanson de Granby en 2011-2012 avant de sortir un EP éponyme en 2014. Son premier long-jeu, Partir avant, marque la scène musicale émergente en 2015. Ses deux EP suivants, Nord-Est (2016) et Synchro (2017) récoltent le prix du Meilleur EP Pop au GAMIQ. Rosie est également nominée aux Prix de la chanson SOCAN pour ses chansons «Olympe» et «Nord-Est». 

Bien que BLUE, son deuxième album complet, ne sorte que quelques jours avant le confinement mondial en 2020, il reçoit d’élogieuses critiques. «Un solide album d’une pop profonde, accrocheuse, et sophistiquée. Sans faute.» (ICI Musique). Elle fait suivre cette parution particulière d’un EP de reprises dépouillées pianos-voix, BLEU, afin de donner une seconde vie à BLUE

 

À un certain point de sa carrière, Rosie a besoin de sortir du tumulte de la ville, de cette vie citadine effervescente, mais parfois étourdissante. Elle s’installe en 2019 dans une maison de campagne, en périphérie de Rigaud, avec studios intégrés, jardin autosuffisant et bois à corder. Cet espace physique et mental lui est salutaire, mais devient vite trop présent, trop familier, pour les raisons que l’on connaît. Aujourd’hui Rosie oscille entre différents lieux de création : son havre de paix en nature, un pied-à-terre à Montréal et des chalets loués pour l’occasion. Elle cherche à se bousculer et explore l’angle de l’ennui, ce besoin de solitude et d’une certaine dose de lassitude pour composer. Comme les enfants inventent des jeux sur une longue route en voiture, les chansons de Rosie prennent vie loin des stimulis. C’est là que s’exprime pleinement sa créativité, loin des cellulaires, des télés, «loin des choses le fun» dit-elle. «C’est pas à La Ronde que t’inventes des affaires!» 

 

Après avoir œuvré ces dernières années aux créations des autres (réalisations d’album, composition et habillage sonore, script-édition de chansons, mise en œuvre de balados) Rosie fait paraître, à l’automne 2022, son 3e opus Emmanuelle

 

Sa façon de composer fait preuve de maturité, de sérénité. Rosie travaille de plus en plus en séquences et s’éloigne de l’improvisation, du premier jet. Dans un processus réfléchi et perfectionné, elle imagine un beat, compose des accords, puis une mélodie et finalement les paroles. En résulte une pop décomplexée et complexe, plus méthodique, mais plus sincère. Des compositions qui rappellent les sons de Clara Luciani, Angèle ou Christine and the Queens par l’importance et la qualité de la voix, au centre de tout. Plus jeune, Rosie voulait jouer de tous les instruments possibles. Maintenant, elle assume sa grande force et la met en lumière, la magnifie ; son instrument, c’est sa voix. 

 

Demande d'information

Vidéos